AFUE: Asociación de Francesistas de la Universidad Española [Association des francisants de l’Université espagnole].

L’ Asociación de Francesistas de la Universidad Española (AFUE) est un organisme sans but lucratif, légalement constitué, qui existe depuis 1987. Elle a été refondée en avril 1992 sous le nom d’Asociación de Profesores de Filología Francesa de la Universidad Española (APFFUE) ; en mai 2003, ses Statuts ont été modifiés et son nom a été changé pour celui d’Asociación de Profesores de Francés de la Universidad Española (APFUE). En avril 2014, l’Assemblée générale a décidé de modifier quelques articles des Statuts et d’adopter la dénomination actuelle.

Depuis la création de l’Association, son Bureau, avec la collaboration des membres, s’est chargé de stimuler, de défendre et de promouvoir les études françaises et francophones au sein de l’Université espagnole, tout comme de diffuser ses travaux dans l’ensemble de la société.

Actuellement, l’AFUE réunit presque 500 professeurs et chercheurs de différents domaines de compétence (Études françaises, Traduction et interprétation, Didactique de la langue et de la littérature, Philologie romane, Linguistique générale, Théorie de la littérature et Littérature comparée, etc.) appartenant aux différentes universités espagnoles, même si elle bénéficie également de la présence de quelques membres de centres de recherche étrangers. Depuis 1992, l’AFUE célèbre chaque année un colloque lors duquel les membres partagent et débattent, entre eux et avec d’autres collègues étrangers, leurs recherches.

Pour diffuser ses activités, l’Association dispose de son site Internet et de la liste de diffusion GAULA, qui est hébergée sur le réseau académique et de recherche RedIRIS du gouvernement d’Espagne, et qui constitue le moyen de communication habituel entre ses membres.

De même, l’AFUE prête son soutien à certaines publications et encourage l’organisation de rencontres scientifiques relatives aux études francophones, comme les Congrès internationaux de linguistique française, (depuis 1993) et les colloques conjoints (depuis 2005) avec la Société des Hispanistes Français et avec l’Associação Portuguesa de Estudos Franceses.

Dans le but de promouvoir les travaux de recherche de ses membres les plus jeunes, l’AFUE a établi une série d’aides orientées vers la réalisation de thèses doctorales et vers la présentation de communications lors des colloques et congrès qu’elle organise ou auxquels elle collabore.

Une mention spéciale pour l’édition de Çédille, revue d’études françaises, publication électronique en libre accès, reconnue internationalement et ouverte à tous les chercheurs intéressés par sa thématique.

Si vous désirez devenir membre de l’AFUE, nous vous invitons à lire nos Statuts et la section « Comment devenir membre » de cette page.